Vers quelle assurance professionnelle se tourner en 2022 ?

Au même titre que les particuliers, les professionnels sont libres de souscrire une assurance, couvrir leur bien ainsi que les personnes tierces. Il existe actuellement plusieurs formules d’assurance professionnelle. Pour réussir à sélectionner la plus avantageuse et adapté à votre entreprise, il convient de tous les connaître.

Pour vous simplifier au mieux la tâche, nous vous proposons un guide des différents types d’assurance professionnelle suivi de leur garantie.

Définition de l’assurance professionnelle

L’assurance professionnelle est apparentée à la responsabilité civile professionnelle d’entreprise. Tout comme les autres contrats d’assurance, elle est souscrite dans l’idée de protéger des biens ou encore pour assurer votre responsabilité civile dans le cadre de dommages causés à autrui. Contrairement aux contrats d’assurance destinés aux particuliers, une assurance professionnelle vous protège contre les risques en lien avec votre activité professionnelle ou les dommages causés par un acte professionnel. Pour vous dire qu’en souscrivant une assurance professionnelle, vous ne serez pas assuré dans votre vie personnelle, seulement dans le cadre de votre activité professionnelle.

À titre d’information, souscrire à une assurance professionnelle n’est pas obligatoire, sauf pour certains types de profession. C’est notamment le cas des professions réglementées et des professions libérales. Dans la liste des métiers pour lesquels l’assurance professionnelle se trouve être une obligation, nous avons le métier des avocats, des huissiers, des architectes, des comptables, des professions médicales et des artisans du bâtiment.

Il s’agit plus principalement des professionnels passibles de causer un dommage corporel ou moral à leurs clients à cause de la nature de leur activité. C’est ce que l’on appelle communément « une faute professionnelle ».

Gardez à l’esprit qu’en fonction de l’activité concernée, l’entreprise doive souscrire une assurance professionnelle spécifique en plus de l’assurance responsabilité civile professionnelle obligatoire. C’est surtout le cas des professionnels du bâtiment tenus de souscrire une assurance garantie décennale.

Pour savoir su votre entreprise est concernée ou non par l’assurance professionnelle obligatoire, prenez le temps de vous renseigner auprès de votre Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Chambre du Commerce et de l’Industrie ou encore de votre fédération/organisation syndicale.

La meilleure assurance professionnelle pour votre société

Le fait de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle obligatoire ou une autre assurance professionnelle spécifique ne concerne pas tous les corps de métiers. Ceci dit, les obligations légales ne sont pas les seuls facteurs à considérer avant la souscription à une assurance professionnelle. En fonction de votre secteur d’activité et des risques rencontrés dans la vie de tous les jours, la souscription à certaines assurances professionnelles se révèle être indispensable.

En cas de dommages causés à une personne tierce, une erreur, un oubli ou encore une faute professionnelle, les montants établis peuvent être très importants. Pire encore, ces montants peuvent mener l’entreprise à la faillite dans la mesure où la trésorerie ne permet pas d’assumer ces derniers.

Ainsi, choisir la bonne assurance professionnelle relève d’une importance capitale en fonction de vos besoins, de la nature de votre activité et des risques rencontrés. Concrètement, les risques en question peuvent concerner l’Humain et l’entreprise telle qu’elle.

Outre l’assurance Responsabilité civile professionnelle, vous avez le choix sur d’autres assurances professionnelles plus spécifiques. À savoir :

  • La garantie décennale obligatoire pour tous les artisans du bâtiment ;
  • L’assurance multirisque professionnelle ;
  • La garantie loyer impayé créé particulièrement pour les administrateurs de biens immobiliers ;
  • L’assurance auto-professionnelle destinée aux flottes de véhicules ;
  • La mutuelle professionnelle nécessaire pour protéger le dirigeant et les salariés ;
  • Et l’assurance prévoyance professionnelle capable de garantir votre activité professionnelle.

Notez bien que l’assurance professionnelle ne déroge pas aux règles de l’assurance classique. Avant même d’y souscrire, pensez à étudier les garanties et les franchises. Histoire de choisir la meilleure formule. Aussi, n’oubliez pas de comparer les offres proposées sur un comparateur d’assurance professionnelle en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.