Comment ouvrir une activité de retraite méditation en Suisse ?

Comment ouvrir une activité de retraite méditation en Suisse ?

Dans notre vie bien remplie interrompue par le travail, le bruit et les activités sans fin, la retraite spirituelle est la bienvenue. De plus en plus d’institutions religieuses et laïques offrent quelques jours de vrai repos. La décision d’entreprendre une retraite spirituelle n’arrivera jamais par accident. Ce besoin survient le plus souvent à des moments importants de la vie : fatigue professionnelle ou émotionnelle sévère, rupture, deuil, maladie, mariage. La retraite spirituelle permet de se reconnecter à soi, d’écouter sa propre voix et de se mettre plein de choses dans les yeux. Que comprend la retraite de méditation suisse ? Comment vous préparez-vous ? Tant de questions nous ont poussé à écrire cet article sur les activités de méditation en Suisse.

Qu’est-ce qu’une retraite spirituelle ?

Pratiquer une retraite spirituelle, c’est prendre quelques jours de repos de tout ce qui compose notre quotidien. Cela inclut de prendre une pause et de vous donner une période de temps pour vous connecter au niveau spirituel que vous êtes souvent négligé. Concrètement, cela signifie passer quelques jours dans un lieu particulièrement beau et reposant, se retrouver et ralentir le rythme habituel. L’un des points clés de la retraite spirituelle est le silence. Les retraites, comme elles l’appellent, sont invitées à vivre au maximum cette rupture du silence. La retraite spirituelle, c’est aussi profiter de ce temps libre pour se reposer et se ressourcer dans un vaste lieu naturel, propice à la détente ou à l’activité physique pour ceux qui ont cette envie.

Où faire sa retraite spirituelle ?

Initialement, la retraite spirituelle était étroitement liée à la religion. Les religions catholique et bouddhiste conseillent à chacun d’aller en retraite spirituelle. Pour les catholiques, il s’agira de rencontrer Dieu et de mieux comprendre les fondements de la foi chrétienne. Dans la retraite spirituelle bouddhiste, la retraite est invitée à expérimenter les enseignements du Bouddha à travers la pratique de la méditation. Par conséquent, la plupart des retraites spirituelles qui existent aujourd’hui se déroulent dans des lieux religieux (centres caritatifs, monastères, monastères bouddhistes) et organisées par des croyants. Mais vous pouvez également effectuer des retraites spirituelles dans des lieux non religieux. Les hôtels confidentiels, les villages ruraux et même les retraites peuvent offrir un répit spirituel. Ils pratiquent la méditation, le yoga et d’autres exercices spirituels. Indépendamment des croyances religieuses ou non, tous ces lieux ont un point commun : ils sont situés dans un environnement naturel particulièrement beau et calme, coupé de toute agitation extérieure dans laquelle nous nous baignons le reste de l’année. La nature est le principal participant à la retraite spirituelle. En savoir plus ici.

Ouvrir une activité de méditation à Lausanne

Des hôtels confidentiels, des villages et même des retraites peuvent offrir un répit spirituel. Ils pratiquent la méditation, le yoga et d’autres exercices spirituels. Indépendamment des croyances religieuses ou non, tous ces lieux ont un point commun : ils sont situés dans un environnement naturel particulièrement beau et paisible, coupé de tout bruit extérieur dans lequel nous nous baignons le reste de l’année. Naturellement, il est le principal participant à la pratique spirituelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.